Entretien

Entretien

Pour en savoir plus sur les travaux en cours et à venir à la citadelle

Sauvegarde du bâti

Sur les bâtiments, outre les travaux d’urgence de soutènement et de sécurisation effectués en 2018/19, un programme d’action financé par le département et soutenu par l’État a été entrepris dès 2021 et va permettre de :

  • refaire à l’identique la toiture du mitard de la prison des femmes. Ce sera ensuite l’occasion de remettre en scène le bâtiment et ses cellules telles qu’elles étaient en 1950.
  • sauver les murs de la maison du gouverneur qui, avec un éclairage adéquat, permettra de redonner la splendeur passée à ce bâtiment du 17e siècle.
  • refaire la toiture de la maternité et de son infirmerie (achevée en mars 2022).
  • construire, sur les vestiges de la rotonde appelée « maison du directeur », le bureau de SOMME PATRIMOINE, et ensuite en faire le bâtiment d’accueil du public et une future boutique.

Entretien des fossés extérieurs

Empruntés très régulièrement par les habitants de la commune de Doullens et ses alentours, les fossés extérieurs et les utilisations qui en sont faites doivent être gérés pour plusieurs raisons : végétation parfois dangereuse, tentation d’escalader les remparts éboulés, risque de chute de pierres,...

Un arrêté interdit désormais tous types de véhicules à moteurs dans ces espaces.

Dans ce contexte, l’écopastoralisme peut se révéler être une double solution pour traiter d’abord la végétation au pied des remparts et sur les talus des glacis. Cela apportera par ailleurs une animation vivante des lieux. Pour cela, il faudra installer des clôtures pour délimiter des parcelles, y placer les bêtes et pratiquer une rotation régulière.

Cette méthode permettra d’orienter le public de manière à ce qu’il puisse accéder dans les zones les moins dangereuses sous les deux ponts. Il faudra ensuite les consolider et les sécuriser par des travaux de bâtis sur ces deux zones de passage.

Abattage des arbres malades

Suite à un diagnostic sur la santé des arbres effectué en 2018, nous savons que 66 % des arbres dans la citadelle sont malades ou dangereux. Organisée et gérée par SOMME PATRIMOINE, la coupe des arbres est effectuée par ses équipes dont un agent polyvalent spécialisé en gestion paysagère. Ainsi, de nombreuses fenêtres paysagères sont créées pour donner à voir l’édifice de l’intérieur mais aussi de l’extérieur. Les spécimens d’arbres imposants ou dangereux et les parapets de remparts sont traités par des entreprises spécialisées.

Les arbres remarquables, esthétiques, d’essence locale ou stratégiquement placés sont conservés dans un souci d’aménagement paysager et selon le plan de gestion.

Le chantier d'insertion

Ancien gestionnaire de la citadelle pour le compte du département de la Somme, la Communauté de Communes du Territoire Nord Picardie (CCTNP) détient une partie de l'historique des travaux.

Elle est surtout la gestionnaire du chantier d'insertion espaces verts qui siège dans la citadelle et qui oeuvre journellement sur celle-ci.